habitation d+p

Cette maison en béton de 280m2 située au milieu d’un terrain de 25ares, s’implante sur les traces d’une ancienne grange.

Ce projet de rénovation lourde conserve certains éléments de l’ancienne bâtisse, enveloppés par une nouvelle structure de béton.

Les vieilles pierres sont partiellement bardées de bois pour créer le garage, un volume bas de transition entre la seule maison voisine et le reste de l’habitation.

Vient ensuite le volume principal de l’habitation, une peau de béton brute visible à l’extérieur et à l’intérieur. Hauts de 6m50 de façon à respecter le gabarit de l’habitation voisine, ces éléments préfabriqués en béton sont divisés par de grands ensembles vitrés.

A l’intérieur, les murs anciens laissés bruts sont conservés pour structurer l’espace et rappeler la présence de la grange.

Le principe d’organisation de l’habitation est de séparer la surface en deux parties, l’une orientée à l’ouest, l’autre à l’est permettant un ensoleillement optimal. La façade nord comblée par le garage et la façade sud sont aveugles, réduisant les vis-à-vis avec les voisins.

Les parties ouest du rez-de-chaussée et de l’étage de 115 mètres carrés chacun s’ouvrent littéralement sur le jardin à l’arrière de l’habitation, tandis que la partie orientée vers la rue comporte des ouvertures plus discrètes.

L’étude des 2500m2 d’abords a été pensée comme une composition alliant éléments minéraux comme le béton, aux éléments végétaux afin de proposer aux habitants un cadre de vie agréable et visuel tout en renforçant leur intimité.